Assises du développement durable dans l’océan indien : 10 pays, 200 entreprises attendus à Madagascar

Du 4 au 5 novembre 2022, Antananarivo, capitale de Madagascar sera la vitrine de l’economie bleue dans la région de l’océan indien. 8 iles à savoir Mayotte, les Comores, Seychelles, Maurice, La Réunion, les Maldives, Zanzibar et Madagascar, pays hôte ainsi que 200 entreprises prendront part aux premières assises du développement durable dans l’océan indien ADD-OI.

Pour rappel le Maroc, les Émirats Arabes Unis (EAU) et l’Inde sont les pays à l’honneur de cet grand événement.

L’information a été portée par la brillante Romy Andrianarisoa, Présidente de la commission développement durable du Groupement des Entreprises de Madagascar et CEO du cabinet d’expertise en Développement durable TF 261, lors d’une conférence de presse animée à Antananarivo.

L’organisation des assises ADD-OI s’inscrit dans la vision d’amorcer de manière concrète le développement économique dans la région tout en préservant la biodiversité exceptionnelle des iles. Aussi, l’objectif de cette grande messe est de mobiliser les secteurs privés de l’ocean indien afin de constituer une force d’action commune vers l’atteinte des ODD à travers la constitution et la mise en exergue d’opportunités business.

Selon l’experte en développement durable, le choix de Madagascar, première île abritant les premières Assises s’explique par une intervention réussie du président Andry Rajoelina lors de la COP26 de Glasgow en novembre 2021, reflétant son dynamisme dans la lutte contre le réchauffement climatique. «Madagascar à l’image de l’Afrique peut être la vitrine d’un développement vert, d’une émergence écologique et d’un modèle de résilience climatique. Le financement climatique et les appuis financiers et accompagnements techniques sont essentiels pour soutenir notre industrie verte visant à accroître nos ambitions en matière d’atténuation et d’adaptation climatique» a annoncé le président de Madagascar.

Romy Andrianarisoa, précise par ailleurs que les premières Assises ADD-OI prévoient le financement de 30 projets éco-responsables d’envergure. Pour cette passionnée d’économie bleue, ces 30 projets tous tournés vers l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) et du Green Deal, avec un monitoring de projet calé sur les huit années à venir, constitueront un solide levier de développement économique pour les huit iles .

Les discussions au cours de ces assises du développement durable dans l’ocean indien s’articuleront autour de trois thématiques : l’économie bleue, la stratégie commune de compensation de carbone et bien entendu la lutte contre le changement climatique. Avec une idée précise de programmer des projets business concrets ciblés impliquant transversalement les huit îles et les trois pays partenaires.

Soutenu par les organisations internationales, partenaires financiers et institutionnels tels le PNUD et la COI, l’Union européenne, le Bureau International du Travail, l’ONUDI et l’IORA les toutes premières assises du développement durable de l’océan indien devraient positionner Madagascar en tant que lead de la démarche de durabilité dans l’Océan Indien à travers des engagements régionaux concrets (projets transversaux, régionaux et nationaux).

Fervente protectrice de la faune et de la flore, Romy Andrianarisoa, se prononcera le 27 septembre à l’ONU sur la question du changement climatique. L’occasion pour notre experte de rappeler au monde, l’importance d’adopter une economie circulaire et la nécessité de préserver la biodiversité gage de développement durable.

Parfait Zio

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

ARTICLES CONNEXES

Posts récents

NEWSLETTERS

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les infos par email

REJOIGNEZ-NOUS