HAUSSE DU PRIX DU SUPER SANS PLOMB EN CÔTE D’IVOIRE

Le prix du super sans plomb connaît une hausse de 4O FCFA, passant de 775 FCFA à 815 FCFA le litre à la pompe, quant au prix du gazole, il reste inchangé à 655 FCFA au mois de février 2023.

Si cette hausse du prix du super sans plomb peut surprendre les automobilistes, le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa Coulibaly, avait déjà préparé plus d’un à cette mesure lors d’une réunion de cadrage avec ses collaborateurs le 25 janvier 2023.Selon lui, « sur l’année 2022, le coût du baril de pétrole brut a connu des pics à environ 7 milliards de FCFA en mars 2022 et environ 73 milliards de FCFA en juin 2022. La hausse moyenne sur l’année 2022 a été de 43,21%. Le coût du gaz butane a quant à lui augmenté de 25,38% ».

Il a ensuite souligné qu’en Côte d’Ivoire, pour préserver le pouvoir d’achat des ménages et de garder l’activité économique à flot, le président de la république Alassane Ouattara a mis à contribution le budget de l’Etat pour maintenir les prix et la consommation à des niveaux les plus bas de la sous-région.« Le secteur de l’électricité de notre pays est financièrement déséquilibré depuis plusieurs années. La vérité des chiffres est que les produits des ventes d’énergie sont structurellement inférieurs à leur coût de production. Le prix de vente de l’électricité est de ce fait subventionné par l’Etat. Une partie significative de la production de notre électricité étant basée sur l’utilisation de produits pétroliers, il va s’en dire que le coût de production de notre a nettement augmenté du fait de la crise énergétique, alors que les tarifs de vente sont demeurés inchangés. Ce tableau n’est pas raisonnablement tenable. Il est à présent manifeste que la crise énergétique mondiale s’inscrit dans la durée. Ses implications sont très clairement structurelles et nous devons en tirer les conséquences de façon responsable, au risque de compromettre la viabilité économique de la filière énergétique globale de notre pays », a prévenu Sangafowa Coulibaly. Les prix du carburant en Côte d’Ivoire sont ajustés mensuellement conformément aux dispositions du mécanisme automatique de fixation des prix des hydrocarbures.Rappelons que, de janvier à septembre 2022, le gouvernement a subventionné les prix du carburant à hauteur de 750 milliards de FCFA pour réduire le coût de la vie.

Grâce Kouadio

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

ARTICLES CONNEXES

Posts récents

NEWSLETTERS

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les infos par email

REJOIGNEZ-NOUS