Kone Dossongui le PDG du groupe AFG, lance la construction d’une usine de transformation de Cacao à San Pedro .

Apres la banque, l’assurance, la télécommunication, la cimenterie, l’homme d’affaires ivoirien, Koné Dossongui investit dans l’industrie cacaoyère avec Atlantic Cocoa Corporation. Une usine de transformation du cacao.

C’est plus de 73 milliards de Fcfa qui seront investis dans la construction de l’usine ultra moderne de transformation du Cacao à San Pedro. La première pierre de cette usine de transformation a été posée le week-end dernier par le Chef du gouvernement, Patrick Achi. Une grande joie pour le Chef de l’Etat exprimée par le premier ministre ivoirien de voir se réaliser le rêve des agriculteurs ivoiriens .

prévue sur une superficie de 9 hectares, Atlantic Cocoa Corporation aura une capacité de transformation de 64 000 tonnes/an. Extensible jusqu’à 100 000 tonnes/an, elle permettra de faire du broyage de nibs de cacao, du pressage de liqueur, de la torréfaction, de l’alcalinisation, du broyage et du vannage de fèves de cacao. Elle permettra également de faire du nettoyage et du séchage de fèves.

Appréciant les efforts de l’homme d’affaire, dans le développement de la Côte d’Ivoire à travers ses nombreux investissements, le Chef du gouvernement a exhorté les opérateurs économiques à investir dans la transformation agricole. Il ressort de ses propos que le Président de la République Alassane Ouattara a décidé de contribuer à l’émergence de champions nationaux, à l’instar du Nigeria.

Pour le ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, la création d’une usine de transformation de cacao s’inscrit dans la droite ligne des axes stratégiques de la politique de développement du secteur agro-industriel, dont l’objectif est le renforcement de la chaîne des valeurs agricoles. Et ce, à travers la transformation des matières premières locales. Selon le ministre, l’implantation de cette unité industrielle, participe à la vision du gouvernement de contribuer à l’essor d’un secteur agricole dynamique, compétitif et créateur de richesses et d’emplois.

Notons que la construction de cette usine ultra moderne générera de nombreux emplois dont 398 directs et 1286 indirects.

Mireille Abalé

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

ARTICLES CONNEXES

Posts récents

NEWSLETTERS

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les infos par email

REJOIGNEZ-NOUS