Le soutien aux énergies fossiles, un frein aux objectifs climatiques internationaux, selon l’OCDE et l’AIE

Les progrès vers la réalisation des objectifs climatiques internationaux semblent ne pas être pour maintenant. En effet, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), le soutien public global apporté aux combustibles fossiles a presque doublé en 2021.

Les subventions à la production et à la consommation de charbon, de pétrole et de gaz naturel sont passées de 362.4 milliards de dollars en 2020 à 697.2 milliards USD en 2021, selon ces deux organisations qui prédisent une nette progression de ces subventions en 2022, dans une note publiée sur le site de l’OCDE.

Suite à la crise Russo-ukrainienne la majorité des pays ont entrepris de subventionner la production des combustibles fossiles afin d’aider les ménages à supporter la flambée des prix de l’énergie. Cependant cette méthode n’est pas la bonne selon L’OCDE et l’AIE qui estiment qu’elle pourrait à la longue entrainer une surconsommation mais aussi freiner l’émergence d’un avenir plus durable.

« Les subventions destinées à soutenir les ménages à faible revenu tendent souvent à favoriser les ménages plus aisés qui consomment davantage de combustibles et d’énergie : c’est pourquoi elles devraient être remplacées par des formes plus ciblées de soutien », affirment-elles.

Pour venir à bout de cette crise qui fragilise la sécurité énergétique, les deux organisations préconisent entre autre « la suppression des subventions inefficientes aux combustibles fossiles et la réorientation des financements publics vers le développement d’alternatives bas carbone et l’amélioration de la sécurité et de l’efficacité énergétiques »

« Accroître l’investissement dans les technologies et les infrastructures des énergies propres est la seule solution durable à la crise énergétique mondiale actuelle, et le meilleur moyen de réduire l’exposition des consommateurs aux coûts élevés des combustibles », a déclaré le Directeur exécutif de l’AIE, M. Fatih Birol.

Ahoua Fleur

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

ARTICLES CONNEXES

Posts récents

NEWSLETTERS

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les infos par email

REJOIGNEZ-NOUS