Lutte contre la vie chère: les boulangeries dans l’obligation d’afficher les prix du pain

Il est désormais obligatoire pour les boulangeries d’afficher les prix du pain et de proposer aux consommateurs les deux catégories de baguettes de pain homologuées par le gouvernement.

La phase de répression contre les boulangeries qui n’affichent pas les prix homologués de la baguette de pain a débuté ce lundi sur l’ensemble du territoire national, a annoncé la secrétaire exécutive du Conseil national de lutte contre la vie chère (CNLVC), Dr Ranie-Didice Bah Koné.

Elle s’exprimait au terme d’une visite dans plusieurs boulangeries des communes de Yopougon et de Cocody, où elle a procédé à la vérification et à l’affichage des prix homologués de la baguette de pain.

« Le ministre du Commerce a lancé le mot d’ordre de tolérance zéro parce qu’on veut que le consommateur puisse bénéficier des mesures de lutte contre la vie chère qui ont été adoptées par le gouvernement. Nous avons ainsi placardé symboliquement des affiches dans ces boulangeries. Nous invitons toutes les autres boulangeries à suivre le mouvement. La phase de répression commence immédiatement le lundi 18 juillet 2022 », a affirmé Dr Ranie-Didice Bah Koné.

Depuis le déclenchement du conflit russo-ukrainien, le gouvernement ivoirien a adopté une série de mesures visant à préserver le pouvoir d’achat des populations. Ainsi, le gouvernement ivoirien a plafonné le prix du pain à 150 FCFA pour la baguette standard de 174g et à 200 FCFA pour la baguette améliorée de 232g.

Les autorités ivoiriennes ont également procédé à l’exonération des droits de douane sur les importations de blé.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

ARTICLES CONNEXES

Posts récents

NEWSLETTERS

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les infos par email

REJOIGNEZ-NOUS