MARULA MINING VEUT DEVELOPPER SES PROJETS AVEC LE FONDS SUD-AFRICAIN Q GLOBAL

Marula Mining est une compagnie minière britannique active sur des projets de cuivre, de graphite et de lithium en Afrique du Sud et en Tanzanie. Quant au fonds d’investissement Q Global, il est également présent dans le secteur minier, mais principalement sur des projets de charbon.

Basé en Afrique du Sud et axé sur les matières premières, le fonds d’investissement Q Global Commodities Group investira environ 4,62 millions de dollars dans Marula Mining. C’est l’annonce faite hier mardi 31 janvier par la compagnie minière britannique active sur plusieurs projets de métaux liés à la transition énergétique en Afrique Australe et en Afrique de l’Est.Selon les termes de l’accord, un maximum de 100 millions de nouvelles actions ordinaires sera émis dans le cadre d’une souscription en cinq étapes égales de 0,75 million de livres sterling. La première tranche du paiement sera versée à Marula Mining dès la clôture de l’accord et les quatre suivantes seront libérées en fonction de l’atteinte de différents stades de développement de la mine de lithium et de tantale Blesberg en Afrique du Sud et des projets de cuivre Kinusi et de graphite Bagamoyo en Tanzanie.

En outre, l’accord prévoit la possibilité pour Q Global de nommer le président du conseil d’administration de Marula, ainsi qu’un administrateur non exécutif, à condition que le fonds détienne et maintienne au moins 20% d’intérêts dans la compagnie. Une fois que la transaction sera conclue, l’actuel PDG de Q Global, Quinton Van der Burgh, deviendra président de Marula.En plus d’apporter du financement aux travaux d’exploration, il faut souligner que l’accord avec Q Global peut aider Marula à établir d’autres partenariats pour écouler la future production. « Q Global dispose d’un réseau permettant d’obtenir des partenaires internationaux pour les ventes et le marketing et nous avons l’intention de financer la société par le biais des accords d’investissement afin de réaliser la valeur des actifs » a déclaré Quinton Van der BurghEn effet, Q Global dispose d’une solide expérience dans la commercialisation de matières premières qu’elle peut mettre au service de Marula. Un accord de Co-développement et un accord de relation devraient d’ailleurs être signés entre les deux parties pour formaliser cette collaboration.

GRACE KOUADIO

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

ARTICLES CONNEXES

Posts récents

NEWSLETTERS

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les infos par email

REJOIGNEZ-NOUS