MATHIEU KADIO-MOROKRO, UN MODELE D’ESPERANCE

Fondateur de Pétro Ivoire, Mathieu Kadio-Morokro, fait parti des bâtisseurs de l’économie ivoirienne. Entrepreneur à succès ivoirien, sa société Pétro Ivoire est l’un des grands distributeurs de produits pétroliers en Côte d’Ivoire.

 Portrait de ce modèle d’espérance, qui a su s’imposer au milieu de grandes firmes pétrolières internationales .

 » J’ai créé la société Petro Ivoire à l’âge de 51 ans, en 1994 après avoir passé 22 ans dans l’entreprise Shell Afrique occidentale.  Aujourd’hui, nous sommes le 3ème distributeur d’hydrocarbures en Côte d’Ivoire  »,

Mathieu Kadio-Morokro

       Enfance et études

Né vers 1943 à Abengourou, à l’Est du pays, le fils unique de ses parents fait ses premiers pas à l’école primaire dans cette localité .

 Il rejoindra Abidjan après son admission au collège en 1957. Il est inscrit au collège d’orientation du Plateau pour le premier cycle. Il sera ensuite admis au lycée classique d’Abidjan, établissement réputé à l’époque pour accueillir les plus brillants élèves du pays. Il obtient son baccalauréat. Jeune bachelier à fort quotient intellectuel, il poursuit ses études universitaires en Belgique et obtient un diplôme en physique chimie. Puis continue une  spécialisation en France.

Carrière dans le pétrole

C’est une situation bien malheureuse qui va conduire Mathieu Kadio-Morokro dans le domaine des hydrocarbures. En effet, de retour en Côte-d’Ivoire, il aspire enseigner dans une université de la place.  Il ne pourra exercer cette profession car le système d’enseignement, à cette époque, ne reconnaissait pas encore les diplômes belges. Il décide alors, de se tourner vers le secteur privé où il signe un contrat avec le géant pétrolier Shell . Passionné et formé dans le domaine des hydrocarbures, il occupe les postes clé au sein de la multinationale. Avec efficacité, il réussi à maitriser tous les rouages du secteur pétrolier en Côte-d’Ivoire. Il accède au poste de directeur commercial puis directeur des opérations pour être finalement directeur général de la filiale du groupe Shell SIFAL ; société ivoirienne de fabrication de lubrifiant (SIFAL).

Malgré la brillante carrière qui se dessine devant lui, Mathieu Kadio-Morokro décide de quitter Shell. Il a pour ambition de créer la première société nationale de distribution pétrolière en Côte-d’Ivoire.

 De Shell à Pétro Ivoire

         Cadre haut placé à Shell dans les années 80, il plaque tout pour se lancer dans le brassage de l’or noir. Il reçoit une indemnité de départ à hauteur 45 millions FCFA de son ancien employeur. Il obtient même dans les négociations le droit de conserver sa voiture de service.

Il connaîtra d’énormes difficultés à lever des fonds auprès des banques ivoiriennes. 45 millions somme coquette, mais toutefois insuffisante pour investir dans le domaine de l’industrie pétrolière, un secteur très rude.

Cependant, Mathieu Kadio-Morokro  pourra compter sur l’aide de certaines connaissances à savoir M. MOUSSA FANNY, Directeur Général à l’époque pour qui il travaillait en qualité de consultant, JEAN LOUIS  LEGRAS, directeur général de la société COCITAM qui lui fournissait des pompes reconditionnées lui laissant la possibilité de payer quand il le pouvait.

 Pétro Ivoire ouvre sa toute première station-service en 1994 à Treichville. Grace à son courage et sa détermination, il arrive à imposer son entreprise dans un environnement dominé par les multinationales.

Pétro Ivoire, un bel héritage familial et national

Pétro Ivoire est aujourd’hui la 3e entreprise de distribution de produits pétroliers en côte d’ivoire après Total Énergies et VIVO Energy. Une fierté pour l’homme qui est devenu chef de son village Affalikro. L’entreprise compte 77 stations-services sur tout le territoire ivoirien et est leader dans la distribution du gaz domestique avec un chiffre d’affaire de 268 milliards FCFA.

C’est donc un héritage bien lourd qu’il laisse à son fils, Sébastien Kadio-Morokro, qui depuis 2010 tient solidement les rênes de la société. Comme on le dit en Afrique, le fruit ne tombe pas loin de l’arbre.

*Un livre biographique sur son parcours est écrit par les journalistes Agnès Kraidy et Moussa Zio. Titre : Jusqu’au bout du rêve.

Djety ange espoir

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

ARTICLES CONNEXES

Posts récents

NEWSLETTERS

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les infos par email

REJOIGNEZ-NOUS