Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie: Les agents pas contents

La Coordination des Agents libres des Mines, du Pétrole et de l’Energie n’est pas du tout contente de sa hiérarchie.

A cet effet, les premiers responsables de ladite coordination déplore plusieurs agissements peu catholique du ministère de tutelle.

Selon le Secrétaire Général de la Coordination Nationale des Agents libres des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Omepieu Diego Armand, met en relief le traitement discriminatoire entre les agents du secteur des mines et ceux du Pétrole et de l’Energie.

 » Nous sommes contre le fait de faire payer les primes des secteurs Pétrole et énergie par un circuit formel, c’est à dire une régie conforment aux dispositions du décret portant compte unique du trésor et la note circulaire de la primature sur la perception des recettes de service visés plus haut. Nous voulons que les primes liées aux ventes de données sismiques et les frais d’appontement et pipelines soient reversées aux agents. Nous voulons faire passer les ressources identifiées par la Coordination et transmis aux autorités du ministère des Mines du Pétrole et de l’Energie du circuit informel à un circuit formel., a-t-il déclaré.

À en croire le Secrétaire Général, une motion de protestation a été déposée à la Haute Autorité pour la Bonne gouvernance, à l’Inspection Générale des Finances et au ministère de la Promotion de Bonne gouvernance pour dénoncer la gestion des ressources publiques comme des biens privés au sein dudit ministère.

Les agents du ministère des mines, du Pétrole et de l’Energie menacent chaque fois d’entamer une série de grève pour se faire entendre si rien n’est fait.

Pour rappel, une découverte majeure de pétrole brut dans le bassin sédimentaire de la Côte d’Ivoire faite par le Groupe Eni dans le bloc CI-101, en eaux profondes, et estimée à environ 1,5 à 2 milliards de barils, a été « augmentée » par le géant italien des hydrocarbures à 2,5 milliards de barils.

Les discussions avec le ministre annoncée

Joins au téléphone, le secrétaire général dudit syndicat a rassuré que le nouveau ministre des Mines, Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa a pris la résolution de recevoir la coordination pour les entendre. En clair, le ministre Sangafowa sait qu’une grève de son ministère n’est pas a son avantage. Le Secrétaire général, Omepieu espère que le ministre de tutelle tiendra sa parole. « Le ministre a décidé de nous recevoir. Nous tenons toujours à notre mouvement de grève. D’ici là nous mettons beaucoup d’espoir au rendez-vous avec le ministre. »,mentionne-t-il

Parfait Zio

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

ARTICLES CONNEXES

Posts récents

NEWSLETTERS

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les infos par email

REJOIGNEZ-NOUS